Le secteur de l’électricité en évolution : nouvelle édition du Code canadien de l’électricité

Depuis plus de 90 ans, la norme CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, Première partie, est tenue à jour pour suivre le rythme des enjeux et des avancées dans le secteur de l’électricité. La tendance se maintient en 2021.

Plus de 320 experts bénévoles ont contribué à la préparation de l’édition 2021 du Code en fournissant des recommandations et des pratiques exemplaires concernant la sécurité, la construction, l’efficacité, les nouvelles technologies et l’environnement. Ce travail a débouché sur plus de 200 révisions apportées au Code. Quelles sont les modifications les plus importantes et pourquoi?

Systèmes d’entreposage d’énergie

Selon Ressources naturelles Canada, 6,3 % de l’énergie canadienne provient de sources renouvelables et les filières éolienne et solaire photovoltaïque sont les sources d’électricité connaissant la plus forte croissance. Ces industries reposent sur des systèmes d’entreposage d’énergie pendant les périodes de faible demande, car ils permettent de fournir de l’électricité quand la demande est forte ou quand la production est limitée. Grâce à des lignes directrices actualisées sur l’installation et l’entretien des systèmes d’entreposage d’énergie, le Code aide à soutenir l’énergie renouvelable, les infrastructures et la sécurité.

Adaptation aux changements climatiques

Les éditions précédentes du Code canadien de l’électricité ne contenaient aucune exigence liée à l’adaptation aux changements climatiques. Le World Resources Institute a prédit qu’au Canada seulement, les dommages dus aux inondations en zones urbaines engendreront des coûts de 6,6 milliards de dollars américains d’ici 2030. Dans la foulée d’une initiative d’adaptation aux changements climatiques portée par le Groupe CSA et le Conseil national de recherches du Canada, le Code contient maintenant de nouvelles exigences relatives aux installations électriques susceptibles d’être endommagées par une inondation.

Bâtiments abritant du bétail

Les incendies touchant des bâtiments de ferme peuvent être des événements tragiques pour les agriculteurs et la perte de bétail, de bâtiments et d’équipement peut être dévastatrice de différentes façons. À la lumière de données du Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d’urgence, environ 80 incendies touchant des bâtiments abritant du bétail sont signalés chaque année et entraînent des pertes estimées à 18,5 millions de dollars. Environ 40 % des incendies touchant des bâtiments de ferme sont d’origine électrique. Les exigences contenues dans l’édition 2021 du Code au sujet des bâtiments abritant du bétail visent à accroître la sécurité et à atténuer les risques d’incendie et de décès d’animaux.

Obtenez les ressources dont vous avez besoin

Le Groupe CSA propose de nombreuses offres liées au Code canadien de l’électricité 2021 afin d’aider les utilisateurs à comprendre les nouvelles exigences et à appliquer le Code. Consultez nos offres pour le Code 2021.