Nouvelle norme de l’Association canadienne de normalisation pour répondre aux besoins en santé et sécurité psychologiques de la communauté des paramédicaux – Une première au Canada

Date: avril 26, 2018
Emplacement: Global

Première du genre au Canada, une nouvelle norme en santé et sécurité psychologiques a été lancée pour répondre aux besoins précis des organismes de services paramédicaux – qui regroupent des travailleurs dont la contribution est essentielle à notre système de santé et parmi lesquels les taux de prévalence des maladies mentales sont les plus élevés au pays. L’honorable Kevin Daniel Flynn, ministre du Travail de l’Ontario, a annoncé l’adoption de la nouvelle Norme plus tôt ce matin, au quartier général des paramédicaux de la région d’Halton.

 

Les travailleurs des services paramédicaux affrontent quotidiennement des enjeux de santé et de sécurité uniques tels que le travail par quarts et les journées de travail prolongées, les périodes marquées par un grand stress psychologique ou des traumatismes, l’exposition à des maladies infectieuses ou contagieuses, ainsi que des milieux de travail exigeants, notamment des situations de violence, d’incendie ou d’explosion. Tous ces enjeux peuvent avoir une incidence sur leur santé et leur bien-être. Voilà un autre argument en faveur de l’élaboration de la Norme.

La Norme, commandée par l’Association des Paramédics du Canada (APC), élaborée par l’Association canadienne de normalisation (Groupe CSA), et financée par le Programme d’innovation pour la prévention, la santé et la sécurité au travail de l’Ontario, offre une orientation sectorielle précise pour la création et la préservation d’un milieu de travail sain et sécuritaire sur le plan psychologique. Plus précisément, elle aide les travailleurs paramédicaux et leurs employeurs à :

  • Faire de la sensibilisation relativement à la stigmatisation, l’auto-stigmatisation et le harcèlement liés aux maladies mentales;
  • Déterminer systématiquement les sources de stress et les risques psychologiques;
  • Examiner les changements et les mesures de lutte à mettre en application pour contrer ces risques.

La Norme repose sur les pratiques exemplaires et les travaux de recherche de pointe, ainsi que sur les principaux conseils et concepts de la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail, élaborée en 2013, sous la direction de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) et en collaboration avec le Bureau de normalisation du Québec et le Groupe CSA.

Cette Norme souple, unique et ciblée fait de l’Ontario un chef de file dans le domaine de la santé mentale et du mieux-être des premiers intervenants au Canada, comme à l’étranger.

Vous pouvez télécharger la Norme gratuitement ici : www.csagroup.org/paramedic-standard.

Faits en bref

  • Il y a plus de 40 000 paramédicaux au Canada.1
  • Le diagnostic de troubles mentaux parmi le personnel du domaine de la sécurité publique est quatre fois plus élevé que celui de la population générale. Les paramédicaux, en particulier, sont plus susceptibles de vivre tous les types de troubles mentaux, excepté le trouble d’usage d’alcool, que certains employés d’autres domaines de la sécurité publique.2
  • Des recherches de la CSMC3 ont révélé que :
    • La maladie mentale est la principale cause d’invalidité au Canada, représentant près de 30 p. 100 des sinistres d’invalidité et 70 p. 100 des montants totaux.
    • Sur les 51 milliards de dollars du coût économiques attribué chaque année aux maladies mentales au Canada, une somme vertigineuse de 20 milliards découle de pertes en milieu de travail.
    • En améliorant la gestion de la santé mentale en milieu de travail, il est possible de réduire les pertes de productivité de près de 30 p. 100.
  • La Norme sur la santé et la sécurité psychologiques dans les organismes de services paramédics CSA Z1003.1, est financée par le Programme d’innovation pour la prévention, la santé et la sécurité au travail du gouvernement de l’Ontario.

Citations
« L’Association des Paramédics du Canada est heureuse de participer à cette importante initiative au profit de la communauté des paramédicaux. Au Canada, la communauté des paramédicaux est confrontée à des défis de taille en santé mentale. La Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques dans les organismes de services paramédics favorise le maintien d’une bonne santé mentale ainsi que le traitement des maladies mentales. Cette Norme nationale d’application volontaire reconnaît que les individus ainsi que les organisations ont une mission positive. Nous remercions M. Flynn, ministre du Travail de l’Ontario, ainsi que le Programme d’innovation pour la prévention, la santé et la sécurité au travail de l’Ontario pour leur appui dans le cadre de ce travail d’envergure. »
 Pierre Poirier, directeur général, Association des Paramédics du Canada

« Le Groupe CSA est heureux de collaborer avec les communautés de la santé mentale et les paramédicaux sur cette Norme fondamentale. Grâce à notre approche consensuelle d’élaboration de normes reconnue, cette nouvelle norme sur la santé et la sécurité psychologiques intègre les pratiques exemplaires, les données probantes existantes ainsi que les points de vue d’une vaste gamme d’intervenants. Ce faisant, elle vise à proposer à la communauté des paramédicaux des solutions pratiques et applicables capables de soutenir leur santé mentale et leur bien-être. En fin de compte, l’objectif est de donner aux organismes de services paramédicaux les bons outils, afin qu’ils puissent assumer leur rôle très important au sein de notre système d’intervention d’urgence. »
 Mary Cianchetti, présidente des normes, Groupe CSA

« Aujourd’hui marque une étape importante dans le cheminement pour une meilleure santé et sécurité psychologiques en milieu de travail, particulièrement pour les organismes de services paramédicaux. Depuis son lancement il y a cinq ans, la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail (la Norme) a été mise en œuvre par des centaines d’organisations au pays, à l’échelle de différents secteurs et industries. Je suis si heureuse de voir la communauté des paramédicaux adapter la Norme à leurs besoins précis, participer au processus et guider sa mise en œuvre. »
 Louise Bradley, présidente-directrice générale de la Commission de la santé mentale du Canada

Références
1 Association des Paramédics du Canada, délégation devant le Comité permanent de la sécurité publique et nationale, 2016, tiré du site Web : http://www.noscommunes.ca/DocumentViewer/fr/42-1/SECU/reunion-15/temoignages
2 Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, « Les symptômes du trouble mental chez le personnel de la sécurité publique au Canada« , Revue canadienne de psychiatrie, 2018, Vol. 63(1) 54-64
3 Commission de la santé mentale du Canada, Projet de recherche sous forme d’étude de cas, 2015, tiré du document : http://www.mentalhealthcommission.ca/sites/default/files/2017-03/case_study_research_project_findings_2017_fr.pdf

Renseignements : Association des paramédics du Canada, Pierre Poirier, directeur général, 613 836-6581 | [email protected] ; Groupe CSA, David Korvah, gestionnaire du service de marketing, (216) 524-4990 | [email protected] ; Commission de la santé mentale du Canada, Hélène Côté, conseillère principale, Affaires publiques, 613 857-0840 | [email protected]