Nouvelles et presse

Aperçu

Pour améliorer la sécurité dans le secteur de la construction

En 2019, le Groupe CSA a lancé son programme de bourses d’études supérieures pour soutenir les étudiants inscrits à un programme de maîtrise dont la recherche est liée aux normes. Dans cette série, nous présentons les premiers étudiants qui ont reçu la bourse de 2020 et la façon dont leur recherche peut contribuer à une meilleure compréhension des normes et à leur croissance professionnelle dans l’univers des normes.

Saeid Parsamehr pictureLe secteur de la construction est toujours celui qui présente le taux d’incidents le plus élevé.1 Plusieurs normes établies aident à assurer la sécurité des travailleurs et des occupants des édifices. Or, vérifier manuellement que les plans respectent ces normes peut être long et fastidieux, surtout quand les travaux touchent des projets de construction plus importants et plus complexes.

Cet état de choses a piqué la curiosité de Saeid Parsamehr, étudiant à la maîtrise au Département de génie civil et écologique de l’Université de Windsor. Il avait constaté que le bâti immobilier modélisé (BIM) était souvent utilisé dans des recherches universitaires touchant la sécurité. Il était convaincu qu’un tel outil pourrait aider l’industrie non seulement à automatiser la vérification des règles de sécurité durant la conception mais aussi d’en augmenter l’efficacité et de la rendre moins sujette aux erreurs.

Une nouvelle technologie prometteuse, le BIM facilite la collaboration et la communication entre les équipes de projet et leurs intervenants par la représentation numérique multidimensionnelle des processus de construction. Ces modèles peuvent contenir un vaste éventail de données, ce qui aide à cerner les dangers et à évaluer les risques durant la construction ou l’utilisation d’un édifice. Avec ces données, le BIM peut aider à prévenir les accidents et à planifier les mesures de sécurité que les codes et normes de la construction exigent.

Le professeur adjoint Rajeev Ruparathna, Ph. D., est le directeur de thèse de Saeid. Il est d’accord qu’une application pratique du BIM serait un excellent sujet de recherche de maîtrise. Avec l’aide de M. Ruparathna, Saeid a choisi d’axer son travail sur l’utilisation du BIM pour assurer la conformité avec les codes de construction et les normes de sécurité. À l’avantage de Saeid, le sujet correspond parfaitement à l’envergure du programme de bourses d’études supérieures du Groupe CSA.

Les étudiants font de la recherche expérimentale et ils explorent de nouvelles choses. Or il est tout aussi important qu’ils se familiarisent avec les applications. C’est ce que j’ai constaté en reliant le bâti immobilier modélisé (BIM) aux normes fréquemment utilisées dans l’industrie. En traitant de sujets qui ont une application directe dans l’industrie, les étudiants sont mieux préparés à y travailler.

– Rajeev Ruparathna, Université de Windsor

L’objectif de Saeid est d’élaborer un cadre méthodologique visant la vérification des règles de sécurité, cadre qui se fonde sur le BIM. À l’aide de normes de la CSA et du Code de la construction de l’Ontario, il a commencé par une revue complète des règlements en matière de sécurité et des meilleures pratiques de gestion. Après avoir défini l’ensemble des règlements, il a élaboré un outil qui vérifie automatiquement les conditions de sécurité établies et visualise tout règlement correspondant.

Il a validé sa plateforme sur un modèle d’essai et, plus tard, sur son propre travail qui consiste en un projet de construction complexe. Il est maintenant confiant que le BIM a sa place dans le secteur canadien de la construction et qu’il pourrait améliorer la sécurité des travailleurs et des occupants tout en réduisant les coûts et les délais.

J’ai été très surpris d’apprendre à quel point les normes de la CSA, très détaillées, couvrent tous les secteurs possibles. J’ai aussi appris comment je devais en interpréter chaque phrase. C’était très important pour ma recherche, qui mise sur l’interprétation des règles de sécurité pour améliorer la sécurité dans le secteur de la construction.

– Mohammadsaeid Parsamehr, étudiant à la maîtrise, Université de Windsor

Au cours du processus, Saeid en a appris beaucoup sur les normes et sur la façon de les interpréter et de les appliquer. Il est au courant des mises à jour et des améliorations. Comme le faisait remarquer M. Ruparathna, les étudiants ont besoin de percevoir les normes comme des ensembles de règles et de directives activement utilisées dans l’industrie. Grâce à son travail, Saeid comprend mieux le fonctionnement de l’industrie, un atout important alors qu’il amorce sa carrière professionnelle.

En savoir plus sur la bourse d’études supérieures du Groupe CSA.

 

1OSHA, 2019, https://www.osha.gov/data/commonstats.

PUBLIÉ LE

avril 19, 2021