Nouvelles et presse

Aperçu

CCN et Groupe CSA : Mise à jour des normes relatives aux infrastructures pour la lutte contre les changements climatiques dans le Nord canadien

Le Nord canadien est extrêmement vulnérable aux effets des changements climatiques. Les conditions climatiques évoluent rapidement, et les collectivités nordiques ont ressenti et continuent de ressentir de manière disproportionnée les effets de cette évolution. Avec la hausse des températures, le Nord observe une progression de la fonte du pergélisol et une hausse des précipitations.

Pour aider ces collectivités à s’adapter, le Conseil canadien des normes (CCN) et le Groupe CSA ont mis à jour collectivement les quatre normes « par le Nord et pour le Nord » élaborées dans le cadre de l’Initiative de normalisation des infrastructures du Nord (ININ). Ces normes, qui abordent des enjeux tels que la dégradation du pergélisol et des fondations, les charges neigeuses et le drainage, aiguillent les propriétaires et exploitants de bâtiments ainsi que les organismes responsables des infrastructures publiques et communautaires dans la construction et l’entretien d’infrastructures dans un climat de changement.

« Le CCN travaille avec collectivités, organismes d’élaboration de normes et experts de partout dans le Nord canadien à l’élaboration de normes qui réduiront la vulnérabilité des infrastructures et les impacts des changements climatiques, dit Chantal Guay, directrice générale de l’organisme. En collaborant et nous organisant à l’avance, nous pouvons veiller à ce que les normes soient à jour, ainsi qu’à adapter et à protéger les agglomérations pour limiter les dégâts subis. »

« Le Groupe CSA s’est engagé à contribuer à un monde plus durable. Protéger les infrastructures existantes en luttant contre les effets des changements climatiques est particulièrement important dans le Nord, explique Mary Cianchetti, présidente des Normes, Groupe CSA. Ces normes sont des pratiques exemplaires qui permettront de gérer et de réduire les risques associés aux changements climatiques et contribueront à bâtir un avenir solide pour les collectivités du Nord. »

Avec l’aide du CCN, le Groupe CSA a mis à jour les quatre normes suivantes:

Le thermosiphon garde le sol gelé et stable dans les climats froids, en projetant la chaleur du sol dans l’air quand une différence de température appropriée est atteinte. Cette norme assure la stabilité continue des fondations à thermosiphon des nouvelles constructions érigées sur le pergélisol dans le Nord canadien.

La norme CSA S500 contient des renseignements pertinents pour les propriétaires, consultants, entrepreneurs et autres acteurs qui envisagent de construire une fondation à thermosiphon. Elle a été élaborée par un comité d’experts familiers de la conception et de la construction de cette technologie, et s’avère une excellente ressource. »

Richard Trimble, consultant principal, Tetra Tech, Whitehorse (Yukon)

La norme sur les fondations à thermosiphon vient combler une lacune quant à une technologie très utile, particulièrement dans le contexte des changements climatiques. Toutefois, elle n’est pas mise en œuvre de façon cohérente. Les propriétaires et les responsables de la maintenance des bâtiments doivent s’y référer pour mieux comprendre la technologie et la respecter pour promouvoir une conception et une construction uniformes. »

Ed Hoeve, ingénieur en géotechnique, HoevEng Consulting Ltd, Yellowknife (Territoires du Nord Ouest)

Il est parfois difficile de construire sur le pergélisol, car sa dégradation peut rendre les infrastructures instables. À mesure que les températures se réchaufferont, le nombre de bâtiments concernés se multipliera. Cette norme décrit les étapes à suivre pour maintenir, évaluer et modérer les effets de la dégradation du pergélisol sur les bâtiments.

À titre de membre du comité de révision responsable de cet important document, qui contient des lignes directrices de conception pratiques pour réduire les effets de la dégradation du pergélisol, j’appuie pleinement ces travaux et je suis persuadé que le partage de connaissances dans ce domaine se poursuivra. »

John Berg, associé principal, Stantec, Territoires du Nord-Ouest

La norme CSA S501 a été mise à jour par une équipe de chercheurs et d’ingénieurs pour tenir compte des progrès réalisés dans les domaines de la recherche et des connaissances sur le pergélisol au cours des dernières années. Elle est utile à la communauté des ingénieurs et, grâce à ces mises à jour, elle continuera de l’être. »

Heather Brooks, ingénieure en géotechnique et dans l’Arctique, BGC ENGINEERING INC., Edmonton

Les régions arctiques connaissent une augmentation des chutes de neige et des intempéries neigeuses extrêmes. Ces conditions peuvent entraîner des charges neigeuses (ou un poids) sur le toit des bâtiments et causer des dommages structuraux, comme des effondrements de toiture. Cette norme vise à informer les collectivités sur le déneigement sécuritaire des toits des bâtiments et à assurer la sécurité des lieux et des occupants.

La planification des systèmes de drainage dans les communautés nordiques est particulière pour diverses raisons. Cette norme tient compte de ces facteurs et propose un guide pour la planification, la conception, la remise en état et la maintenance des systèmes de drainage dans le Nord du Canada.

Dans les collectivités nordiques, les systèmes de drainage entièrement planifiés et tenus à jour sont peu nombreux. La première étape pour combler cette lacune est d’établir une pratique et une norme particulières à l’Arctique et aux petites collectivités. Cette norme aiguillera tant les consultants responsables de la modernisation des systèmes que les communautés locales et les gouvernements dans la planification et la maintenance des systèmes. »

Arlen Foster, ingénieur et chef de l’équipe civile du Nord du Canada, Stantec Consulting Ltd., Yellowknife (Territoires du Nord Ouest)

Ces normes sont également accessibles gratuitement en français et en anglais. Pour se renseigner, consulter le boutique CSA.

PUBLIÉ LE

juin 16, 2021