Projet de Recherche sur la santé mentale au travail inauguré par la Commission de la santé mentale du Canada et des employeurs canadiens

Date: janvier 01, 1970
Emplacement: Global

Un projet échelonné sur trois ans favorisera l’adoption de la norme sur la santé mentale à l’échelle du Canada 

La Commission de la santé mentale du Canada et ses partenaires, soit le Groupe CSA et le Bureau de normalisation du Québec, se sont joints à la ministre fédérale du Travail Kellie Leitch aujourd’hui et à des représentants du milieu des affaires et des syndicats pour annoncer la mise en œuvre de nouveaux projets destinés à favoriser la santé mentale dans les entreprises et organismes du Canada. La norme sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail, première du genre au monde,a connu un succès exceptionnel depuis son lancement voilà un an. La Commission a donc annoncé qu’elle établira un partenariat avec plus de 25 employeurs du Canada pour mettre en œuvre un projet de trois ans qui vise à encourager son adoption au pays.

« Chaque semaine, près d’un demi-million de Canadiens s’absentent du travail en raison d’un problème de santé mentale, explique Louise Bradley, directrice générale de la Commission de la santé mentale du Canada. Les maladies mentales ne sont donc pas qu’un simple problème de santé publique : elles représentent un fardeau économique important pour les employeurs. La norme vise à prévenir les préjudices psychologiques, réduire l’absentéisme et favoriser la santé et la compétitivité des effectifs. »

« La maladie mentale grève l’économie canadienne de 51 milliards de dollars chaque année, ajoute la ministre fédérale du Travail et de la Condition féminine Kellie Leitch. Voilà pourquoi notre gouvernement s’efforce de promouvoir la santé mentale dans les milieux de travail. Nous sommes heureux de nous associer à la Commission et à ses partenaires pour encourager l’adoption de la norme. »

Le projet annoncé, qui prendra la forme d’études de cas, fera le suivi de milieux de travail du Canada qui mettront la norme en œuvre au cours des trois prochaines années. On créera ainsi une robuste base de connaissances qui servira au moment d’encourager l’adoption de la norme à l’échelle nationale. Au cours sa première année d’existence, la norme a été accueillie positivement et elle a suscité l’appui des administrations publiques et de certaines des plus importantes entreprises du Canada.

« Bell a adopté la norme sur la santé mentale au travail dans le cadre de son engagement envers la mise en place de pratiques exemplaires dans ce domaine, lesquelles représentent le pilier de notre campagne Cause pour la cause, explique George Cope, chef de la direction de Bell Canada et BCE. Nous sommes impatients de nous associer à ce projet et de partager notre expérience et nos succès afin que d’autres entreprises conçoivent à quel point cette norme est essentielle pour protéger la santé mentale des employés. »

En outre, des outils tels que la norme constituent un moyen utile d’aider les employés quand l’environnement de travail subit un changement.

« La mouvance de l’économie et l’instabilité qu’elle entraîne sur les milieux de travail est une réalité à laquelle nous sommes tous confrontés, déclare Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada. Il ne fait aucun doute que, par moments, la santé mentale des employés est rudement mise à l’épreuve et affectée. »

Cette norme d’application volontaire, première au monde en matière de santé et de sécurité psychologiques au travail, propose un cadre et des outils que peuvent mettre en application les employeurs pour promouvoir la santé mentale des employés et prévenir les préjudices psychologiques. La norme a fait l’objet d’un lancement officiel par la Commission, le Bureau de normalisation du Québec et le Groupe CSA le 16 janvier 2013. Depuis lors, elle a été téléchargée plus de 16 000 fois.

« La réaction des entreprises, des partenaires et des individus quant aux répercussions de la norme sur la santé mentale des employés est exceptionnelle, » ajoute Bonnie Rose, directrice de la Division des normes du Groupes CSA.

« Au travail, la santé mentale des employés est aussi importante que leur sécurité physique. La norme, appliquée conjointement à d’autres normes sur la santé et la sécurité, témoigne de l’engagement des entreprises et des partenaires participants au projet qui contribuent à hausser le Canada au rang de leader mondial en ce qui a trait à la santé et à la sécurité en milieu de travail. »

Le développement de la norme a été financé en partie par le gouvernement du Canada, le Centre pour la santé mentale en milieu de travail de la Great-West et Bell Canada. On peut télécharger la norme sans frais sur le site Web du Groupe CSA (shop.csa.ca) et du Bureau de normalisation du Québec (www.bnq.qc.ca).

Renseignements :
Allison Gifford
Conseillère principale, Affaires extérieures, Commission de la santé mentale du Canada
613-809-1038
agifford@commissionsantementale.ca

 

À propos de la Commission de la santé mentale du Canada

La Commission se veut un moteur du changement. Elle collabore avec des partenaires pour changer l’attitude de la population canadienne à l’égard des problèmes de santé mentale et pour améliorer les services et le soutien. Elle entend aider les personnes confrontées à un problème de santé mentale à mener une vie productive et enrichissante. La Commission de la santé mentale du Canada est financée par Santé Canada. Ensemble, nous accélérons le changement.
www.commissionsantementale.ca | strategie.commissionsantementale.ca

À propos du Bureau de normalisation du Québec

Unité administrative du Centre de recherche industrielle du Québec, le Bureau de normalisation du Québec est en activité depuis 50 ans dans le domaine de la normalisation, de la certification et de la diffusion d’information sur les normes.  Reconnu officiellement par le gouvernement du Québec, le Conseil canadien des normes et l’Organisation mondiale du commerce, ainsi que membre de l’Organisation internationale de normalisation, le Bureau de normalisation du Québec est un chef de file dans l’élaboration de mesures conçues pour appuyer les entreprises, les secteurs industriel et social et les organismes de réglementation.
Pour de plus amples renseignements sur cet organisme, rendez-vous auwww.bnq.qc.ca

À propos du Groupe CSA

Le Groupe CSA est une association indépendante sans but lucratif, constituée de membres et dédiée à la sécurité, au bien social et à la durabilité. Nous sommes une organisation accréditée au niveau international spécialisée dans le  développement des normes ainsi que l’évaluation et la certification des produits. Nous fournissons aussi des services de formation et d’éducation ainsi que d’évaluation des produits de consommation. Nous possédons un large spectre de connaissances et de compétences qui comprend les équipements industriels, le secteur de la construction et de la plomberie, les soins de santé et le domaine électromédical, les appareils ménagers et le gaz, les énergies de remplacement,  les systèmes d’éclairage et  les énergies renouvelables. La marque CSA figure sur des milliards de produits partout dans le monde.

Communiquer avec nous

Anthony Toderian
Manager, Corporate Affairs
CSA Group
416-747-2620
anthony.toderian@csagroup.org