Le Groupe CSA et IPAC-CO2 Research Inc. annoncent la première norme binationale au monde relative au stockage géologique du dioxyde de carbone

Date: janvier 01, 1970
Emplacement: Global

Groupe CSA, chef de file dans l’élaboration de normes, de codes et de programmes de certification de personnel, et le Centre international d’évaluation du rendement du stockage géologique de CO2 (IPAC-CO2 Research Inc.) ont annoncé aujourd’hui qu’ils ont conclu une entente visant l’élaboration de la première norme au Canada axée sur la capture et le stockage du carbone (CSC) en vue du stockage géologique d’émissions industrielles au Canada et aux États-Unis.

La CSC est un processus qui consiste à séparer le CO2 provenant de sources industrielles et énergétiques, et le transporter vers un emplacement de stockage et un emplacement souterrain d’isolement à long terme de l’atmosphère. Les scientifiques estiment que les stations de capture de carbone peuvent être utilisées pour réduire les émissions provenant des installations industrielles de 85 à 95 % 1.

La norme CSA Z741 relative au stockage géologique du dioxyde de carbone est un consensus binational entre le Canada et les États-Unis, mis au point par un Comité technique de plus de 30 professionnels représentant l’industrie, les organismes de réglementation, les chercheurs et les ONG des deux côtés de la frontière. La genèse de la norme est un document développé par l’IPAC-CO2 et issu de leurs recherches. Il est prévu que la nouvelle norme puisse servir également de base au développement de normes CSC internationales par le biais de l’organisation internationale de normalisation (ISO).

« Cette norme permettra de renforcer la confiance du public et des régulateurs dans le stockage géologique du CO2 comme option efficace de réduction des émissions de CO2 », a déclaré Carmen Dybwad, directrice générale de l’IPAC-CO2 Research Inc. « La publication de cette norme est un tournant pour l’industrie de la CSC et dans notre quête pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter efficacement contre le changement climatique. »

La norme CSA Z741 relative au stockage géologique du dioxyde de carbone fournit des lignes directrices essentielles aux organismes de réglementation, à l’industrie à tous les secteurs impliqués dans des projets scientifiques et commerciaux de CSC. Elle définit les exigences et les recommandations du stockage géologique du dioxyde de carbone afin d’aider à promouvoir le confinement sécuritaire et à long terme du dioxyde de carbone d’une manière qui réduise au minimum les risques pour l’environnement et pour la santé humaine.

« La priorité de notre gouvernement est de créer des emplois, de la croissance économique et de la prospérité à long terme », a déclaré Ray Boughen, député fédéral de Palliser, au nom de l’honorable Lynne Yelich, ministre d’État à la diversification économique de l’Ouest. « Des projets innovants comme celui-ci améliorent notre compétitivité et confirment notre présence sur le plan mondial dans le domaine de la capture et du stockage du carbone. »

« La norme binationale créera un processus cohérent et transparent pour le stockage géologique du dioxyde de carbone », a déclaré le ministre de l’environnement Ken Cheveldayoff. « Ce projet assiste la croissance technologique de la province dans le domaine du captage et du stockage du carbone qui permettra de répondre à nos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en continuant à utiliser le charbon pour produire de l’électricité et minimiser les coûts pour les consommateurs. »

« Cette norme de CSC est la première du genre dans le monde entier. Elle a été rendue possible grâce au soutien de l’IPAC-CO2 », a déclaré Bonnie Rose, Présidente, Normes, Groupe CSA. « Avec le stockage du CO2 qui devrait s’étendre sur des générations, nous nous engageons à élaborer des normes qui peuvent être utilisées pour aider à établir le stockage géologique du CO2 comme technique sûre, fiable et durable. »

Les émissions mondiales de dioxyde de carbone provenant des combustibles fossiles2 a atteint un niveau record de 31,6 milliards de tonnes (Gt) en 2011, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Cela représente une augmentation de 1,0 Gt par rapport à 2010, soit 3,2 %. L’AIE a exhorté à un développement et une application rapides des technologies de CSC dans le monde entier afin de diminuer les émissions des gaz à effet de serre. Des normes nationales ou internationales formellement reconnues pour le stockage à long terme du CO2 sont nécessaires afin d’assurer l’identification et la gestion des risques.

Au niveau mondial, il existe huit grands projets de SCS qui peuvent stocker environ 23 millions de tonnes de CO2 chaque année. Le statut mondial de SCS de l’Institut international de SCS : Un rapport3 de 2012 publié le mois dernier indiquait que la construction de huit projets supplémentaires augmenterait le volume de stockage annuel de 36 millions de tonnes d’ici à 2015. Cela représente environ 70 % des objectifs de l’AIE pour les activités de réduction des émissions via CSC. Une priorité absolue pour la recherche CSC est la confirmation du fait que le stockage géologique du CO2 est sûr, fiable et bénéfique pour l’environnement sur le long terme.

La norme est principalement applicable aux aquifères salins et aux réservoirs d’hydrocarbures épuisés et n’exclut pas son application au stockage associé à la récupération des hydrocarbures. Elle inclut, sans s’y limiter, des recommandations relatives à une conception, une construction, une exploitation, un entretien et une fermeture plus sûrs des sites de stockage. Elle présente également des recommandations relative à l’élaboration des documents de gestion, à l’engagement communautaire, à l’évaluation et à la communication des risques. Le cycle de vie du projet couvre tous les aspects, les périodes et les étapes du projet stockage, commençant par ceux nécessaires pour le lancement le projet (y compris les projection de site, la sélection, la caractérisation, l’évaluation, l’ingénierie, les autorisations et la construction), jusqu’au début de l’injection et du traitement sans oublier les opérations subséquentes, jusqu’à l’arrêt de l’injection. Il aboutit à la période post-injection, qui peut comprendre une période de fermeture et une période post-fermeture. La norme ne spécifie pas d’exigences de période de post-fermeture.

Le Groupe CSA possède une grande expérience dans l’élaboration de normes internationales de gestion environnementales et de normes relatives au dioxyde de carbone. Au nom du Conseil canadien des normes (CCN), le Groupe CSA gère le secrétariat du comité qui a élaboré les normes environnementales ISO 14000 et ISO 14064 relatives à la gestion des gaz à effet de serre. La norme CSC sera soumise à l’ISO comme base pour la promotion de normes internationales avant la fin de 2012.

IPAC-CO2 Research Inc. a été créée pour répondre à un besoin publique et gouvernemental en matière de CSC en fournissant une prestation indépendante, une évaluation et une gestion des risques relatifs au stockage géologique du dioxyde de carbone.
1 Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. http://www.ipcc.ch/pdf/special-reports/srccs/srccs_technicalsummary.pdf
Agence internationale de l’énergie 2.http://www.iea.org/newsroomandevents/news/2012/may/name,27216,en.html
3 Institut international de CSC.http://www.globalccsinstitute.com/publications/global-status-ccs-2012-summary-report

À propos du Groupe CSA

Le Groupe CSA est une association indépendante sans but lucratif, constituée de membres et dédiée à la sécurité, au bien social et à la durabilité. Nous sommes une organisation accréditée au niveau international spécialisée dans le  développement des normes ainsi que l’évaluation et la certification des produits. Nous fournissons aussi des services de formation et d’éducation ainsi que d’évaluation des produits de consommation. Nous possédons un large spectre de connaissances et de compétences qui comprend les équipements industriels, le secteur de la construction et de la plomberie, les soins de santé et le domaine électromédical, les appareils ménagers et le gaz, les énergies de remplacement,  les systèmes d’éclairage et  les énergies renouvelables. La marque CSA figure sur des milliards de produits partout dans le monde.

Au sujet de IPAC-CO2 Research Inc.

IPAC-CO2 Research Inc., le centre International d’évaluation des performances du stockage géologique du dioxyde de carbone, est le leader international dans la gestion indépendante des risques, l’élaboration de normes, la recherche appliquée et l’engagement communautaire pour des projets de CSC, spécialisée dans le stockage géologique du CO2. IPAC-CO2 Research Inc. a été créée en 2009, comme organisation non-gouvernementale environnementale (ONGE), avec 14 millions de dollars de financement provenant du gouvernement de la Saskatchewan, Royal Dutch Shell et le gouvernement du Canada. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.ipac-co2.com.

Communiquer avec nous

Anthony Toderian
Manager, Corporate Affairs
CSA Group
416-747-2620
anthony.toderian@csagroup.org

 

Joe Ralko
ABC Director of Communications
IPAC-CO2 Research Inc.
306-206-0127
joe.ralko@ipac-co2.com